RDC : 70 ex-combattants s’évadent d’un centre de cantonnement au Nord-Kivu

Au moins septante ex-miliciens Mai-Mai cantonnés à Matembe près de la ville de Butembo au Nord-Kivu se sont évadés samedi de leur camps où ils étaient hébergés depuis leur reddition , a-t-on appris lundi auprès de l’armée.

Opposés à l’idée de suivre une formation militaire en dehors de leur région, ces derniers ont pris le large quelques jours après le transfert de 85 miliciens du centre de regroupement de Matembe pour le centre de formation de Mubambiro (Territoire de Masisi), environ 25 kilomètres à l’ouest de Goma.

Les septante anciens combattants auraient été stimulés à la fuite par deux chefs de guerre arrêtés samedi par l’armée après l’évasion massive.

Transférés dimanche dans la ville de Beni pour une procédure judiciaire, les “généraux” autoproclamés “FPC” et “Tempête” jadis actifs à Muhangi et Mbilali dans le territoire de lubero ont rejeté les accusations portées contre eux par l’auditorat.

“Je n’arrive pas à comprendre comment je peux solliciter de rentrer en brousse et pourtant je m’étais rendu de moi même, comment je peux aussi dire aux autres de quitter ce centre et pourtant mes éléments sont parmi ceux qui sont partis à mubambiro”, s’est plaint le “général” autoproclamé “Tempête” interrogé par ACTUALITE.CD avant son audition.

Cette évasion a eu lieu pendant que la société civile de butembo décrit instamment le mauvais traitement des rendus dans les centres de regroupement.

Yassin Kombi à Beni

Publicités