Katumbi accuse Kabila de financer la plupart de 120 groupes armés pour créer le chaos afin de repousser les élections indéfiniment

Katumbi accuse Kabila de financer la plupart de 120 groupes armés pour créer le chaos afin de repousser les élections indéfiniment

Katumbi accuse Kabila de financer la plupart de 120 groupes armés pour créer le chaos afin de repousser les élections indéfiniment

Moïse Katumbi Chapwe a accusé jeudi 12 avril Joseph Kabila Kabange de « financer », « d’équiper » et « d’encadrer » la plupart de 120 groupes armés présents en RDC.

Pour l’ex gouverneur du Katanga, qui a fait une déclaration depuis son exil à Bruxelles, cette collusion entre le régime Kabila et la centaine de groupes armés a pour but de créer les conditions du chaos afin de repousser indéfiniment les élections la tenue des élections qui marqueront le départ du président du pouvoir.

M. Katumbi est candidat à la présidentielle de décembre 2018.
Il fait l’objet de 2 poursuites judiciaires (affaires mercenaires et affaire spoliation immeuble) et d’une information judiciaire sur sa supposée nationalité italienne.
Ses partisans parlent des poursuites judiciaires politiquement motivées pour l’empêcher de se présenter à la présidentielle.
Le président du Tout-Puissant Mazembe a promis de regagner son pays en juin.

Publicités