Après 24 heures de garde à vue : Constant Omari a recouvré la liberté

Après 24 heures de garde à vue : Constant Omari a recouvré la liberté

Après 24 heures de garde à vue : Constant Omari  a  recouvré la liberté
Après avoir passé 24 heures en garde à vue, le président de la Fédération congolaise de football association, Fecofa, est rentré chez lui mercredi dans la soirée.

Si Constant Omari Selemani a recouvré sa liberté, cela n’est pas le cas de ses deux adjoints, notamment Barthélémy Okito, toujours en garde à vue au parquet du Tribunal de Grande instance de Matete.

Cependant, même en liberté, le président de la Fecofa demeure à la disposition de la justice qui enquête sur des présumés détournements des fonds publics alloués par le gouvernement pour la préparation de l’équipe nationale aux compétitions internationales.

Pour rappel, c’est depuis mardi soir que le staff de la Fecofa est dans le collimateur du parquet après une dénonciation du conseiller du président de la République en matière de lutte contre la corruption.
La dénonciation porte sur l’utilisation de plus d’un million de dollars américains pour deux matches amicaux que devraient livrés les Léopards de la RDC.

 

Publicités