J’ai parlé à Vital Kamerhe, à Félix Tshisekedi,  personne n’entrera au gouvernement, affirme Moïse Katumbi

J’ai parlé à Vital Kamerhe, à Félix Tshisekedi,  personne n’entrera au gouvernement, affirme Moïse Katumbi

Le candidat déclaré à la présidentielle de décembre prochain plébiscité par la plateforme Ensemble pour le changement continue à faire de sorties médiatiques, réagissant à l’actualité politique de la RDC

J’ai parlé à Vital Kamerhe, à Félix Tshisekedi,  personne n’entrera au gouvernement, affirme Moïse Katumbi

Dans une vidéo postée sur Twitter mardi dernier, l’opposant congolais en exil Moïse Katumbi indique que l’opposition n’accedera pas à l’offre du pouvoir, cherchant à travailler avec une nouvelle figure de l’opposition à la primature pour redonner du souffle au président Joseph Kabila.

« Nous ne voulons pas trahir le peuple. J’ai parlé avec mon frère Vital Kamerhe, j’ai aussi parlé avec le président de l’UDPS, nous ne serons pas d’accord d’aller travailler avec ce gouvernement » déclare Moïse Katumbi.

Insistant sur le respect du calendrier électoral, Katumbi dénonce les manœuvres antérieures du régime, qui ont privé le peuple à s’exprimer démocratiquement depuis 2016, plongeant ainsi la RDC dans une méga-crise.

« Nous voulons les élections le 23 décembre. Ils ont essayé de retarder les élections depuis 2016, s’il y a eu cette crise dans notre pays, s’il y a eu des morts dans notre pays, c’est parce que Monsieur Kabila ne veut pas organiser les élections » déplore Katumbi appelant le peuple Congolais à lui coller le surnom de « Judas » s’il trahissait ce serment en travaillant avec le pouvoir en place.

« Le jour que je veux trahir le peuple congolais et passer de l’autre côté, je vais arrêter la politique » clame-t-il avant de conclure: « Soyez sûrs que du côté d’Ensemble, du côté de mon frère Félix … personne n’ira dans ce gouvernement. »

 

Publicités