RDC-Crise : La SADC demande aux acteurs politiques congolais de rester attachés au calendrier électoral

RDC-Crise : La SADC demande aux acteurs politiques congolais de rester attachés au calendrier électoral

RDC-Crise : La SADC demande aux acteurs politiques congolais de rester attachés au calendrier électoral
Le sommet de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) s’est achevé mardi 24 avril à Luanda.

Plusieurs chefs d’Etat de pays membre étaient réunis dans la capitale angolaise pour évoquer les différentes crises politiques et électorales en cours, que ce soit à Madagascar, au Lesotho et en République démocratique du Congo (RDC).

Au total, Sept chefs d’Etats ont pris à ce sommet dont Joseph Kabila Kabange, président de la République Démocratique du Congo, qui s’était déplacé personnellement.

La situation politique et ainsi que le processus électoral en RDC étaient parmi les sujets évoqués.

Sur le plan politique, le sommet de la Double Troïka des Chefs d’États et de gouvernement de la SADC, s’est réjoui des avancées accomplies dans la mise en œuvre de l’accord de la Saint Sylvestre.  » Le Sommet a pris note des progrès réalisés dans la mise en œuvre de l’accord politique de décembre 2016 et dans le respect du calendrier établi pour les élections se tenant le 23 décembre 2018 en République Démocratique du Congo. A cet égard, il a salué le gouvernement de la République Démocratique du Congo, les acteurs politiques et la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour les étapes franchies « , lit-on dans le communiqué final publié.

Le processus électoral en cours en RDC était aussi évoqué. Et à ce sujet, le Sommet de la SADC invite tous les acteurs impliqués à favoriser un climat de paix susceptible de favoriser la tenue prochaine des élections.

« Le Sommet a invité tous les acteurs politiques de la République Démocratique du Congo de rester attachés à la mise en oeuvre de calendrier électoral et de veiller au maintien d’un climat propice à la tenue des élections pacifiques et crédibles », indique le communiqué. Le sommet a par ailleurs assuré à la RDC qu’il continuera de soutenir le processus électoral, le renforcement de la stabilité politique et le maintien de la paix, ainsi que de la sécurité.

Jephté Kitsita

Publicités