Bruxelles. La diaspora congolaise et la société civile ne considèrent plus J. Kabila comme Président

29 avril 2018

Bruxelles. La diaspora congolaise et la société civile ne considèrent plus J. Kabila comme Président

Du vendredi 27 au samedi 28 avril 2018, » à l’auberge Jacques Brel près du métro Botanique de Bruxelles, il s’est tenu un forum dénommé « Etats généraux de la société civile et de la diaspora congolaise . »

A l’issue de ce forum, il a été publié une déclaration intitulée : « Acte révocatoire de Mr Joseph Kabila comme Président de la RD Congo par le peuple congolais ».

Ce forum a été initié par l’association « Girac » en collaboration avec plusieurs autres: Change asbl, Lifeka, plate-forme des femmes de la diaspora congolaise de Belgique,  commissariat général de la diaspora congolaise, convention des Congolais de l’étranger, Dynamik Congo et alliés.

Participaient à ce forum,  plusieurs Congolais de plusieurs pays d’Europe et d’Amérique, à titre personnel ou au nom de leurs associations.

 

La journée du 27 avril a été consacrée à des communications sur les thèmes suivants :

  • Les mécanismes organisationnels et fonctionnels de la transition,
  • La défense et sécurité,
  • Vérité, justice et paix,
  • L’organisation des élections,
  • Le rôle de la diaspora et de la société civile,

Ces communications ont été suivies de débats.

Puis les participants se sont retrouvés en commissions. C’est à l’issue de l’adoption des recommandations des travaux en commissions qu’il a été publié et lu la déclaration finale intitulée : « Acte révocatoire de Mr Joseph Kabila comme Président de la RD Congo par le peuple congolais ». En voici quelques extraits :

« Depuis son accession à la présidence de la République en 2001, Joseph Kabila n’a jamais été réellement élu. Au regard des fraudes massives aux élections tant en 2006 qu’en 2011, il gouverne en RDC par défi. Depuis fin 2016, il y a une grave crise politique parce que la constitution n’a pas été respectée en ce qui concerne notamment l’organisation des élections à l’échéance du mandat du Président de la République ainsi que des mandats au niveau des deux chambres…

« …Mr Joseph Kabila n’a plus aucune fonction à exercer ni même ne détient aucun pouvoir en cette qualité. Il est devenu de facto Président hors mandat… »

Et la déclaration se termine par cette phrase :

« Aussi, au regard de tout ce qui précède, le peuple congolais ne reconnaît plus Mr Joseph Kabila comme Président de la RDC. »

 

Bruxelles, le 29 avril 2018

 

Cheik FITA