RDC: Kabund insiste de nouveau sur une transition sans Kabila pour éviter la “naïveté d’un peuple »”

RDC: Kabund insiste de nouveau sur une transition sans Kabila pour éviter la “naïveté d’un peuple »”

Le secrétaire général de l’UDPS, Jean Marc Kabund a ressuscité le débat sur une transition sans Joseph Kabila avant l’organisation des élections. Pour lui, Joseph Kabila n’a pas la volonté de quitter le pouvoir.

Ce mardi, Jean Marc Kabund a appelé ses pairs de l’opposition ainsi que la population à “une prise de conscience” afin d’exiger une transition sans Joseph Kabila à la tête du pays.

“L’UDPS n’a pas d’autres alternatives  que celle proposée par le peuple Congolais. Le peuple ne veut pas voir Kabila continuer à gérer ce pays après son second et dernier mandat en dehors de l’accord politique signé. Le peuple  voudrait aujourd’hui une transition sans Kabila”, a déclaré à ACTUALITE.CD, Kabund.

Le numéro 2 de l’UDPS soutient que les élections organisées avec Kabila au pouvoir ne  seront “truquées” en faveur de sa famille politique.

“On ne laisse jamais à un tyran, à un dictateur chevronné d’organiser les élections, parce qu’il ne perdra jamais. Il les organiseront toujours pour se maintenir au pouvoir. Joseph Kabila c’est un président sans mandat ni légitimité (…) Il y a un fichier foutu, nous avons cette problématique de la machine à voter c’est pour dire que Kabila n’a pas l’intention  d’organiser des véritables élections dans ce pays, il voudra toujours chercher des subterfuges pour nous plonger dans des élections où lui et sa majorité gagneront. En dehors de l’accord politique, laisser Kabila nous organiser des élections c’est de la naïveté de tout un peuple, nous serons très naïf”, a-t-il martelé.

Martin Fayulu, président de l’Engagement citoyen et le développement (ECIDE) est aussi parmi ceux qui soutiennent une transition sans l’actuel chef de l’Etat avant la tenue des élections, pourtant prévues en décembre de cette année conformément au calendrier publié par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Stanys Bujakera Tshiamala