Propos de Macron sur la RDC : Kinshasa convoque les ambassadeurs de France, du Rwanda et de l’Angola pour y voir clair

Propos de Macron sur la RDC : Kinshasa convoque les ambassadeurs de France, du Rwanda et de l’Angola pour y voir clair

Le gouvernement Rd congolais n’entend nullement passer sous silence les propos du président français Emmanuel Macron tenus lors de la visite en France du président Rwandais, président en exercice de l’Union Africaine, affirmant que la France s’alignerait au schéma de sortie de crise en RDC que trace le Rwanda et l’Angola.

Ainsi, le gouvernement congolais tient à tirer les choses au clair.

Voilà qui explique la convocation samedi 26 mai par le vice-Premier ministre et ministre des affaires étrangères Rd congolais des ambassadeurs du Rwanda, de la France mais également de l’Angola.

Il s’agit des échanges de  » clarification  » et  » d’explication », affirme -t – on des sources proches du ministère des affaires étrangères.

En sommes, Kinshasa veut savoir, quelle est cette initiative parrainée par Paris qui passerai par l’axe Kigali – Luanda ?

En convoquant les diplomates de France, du Rwanda et de l’Angola, Kinshasa lance ainsi un message clair qui démontre à suffisance sa détermination à ne pas transiger sur sa souveraineté.
Il rappelle aux partenaires internationaux le respect scrupuleux du droit international que sont l’égalité souveraine des Etats dans le concert des nations et la non-ingérence ; insiste notre source sous couvert d’anonymat.

C’est d’ailleurs au nom de cette souveraineté que le gouvernement congolais a levé l’option de financer seul les élections prévues le 23 décembre 2018.

Élysée Odia