Élections : F. Tshisekedi pose 6 conditions pour la participation de l’UDPS

Élections : F. Tshisekedi pose 6 conditions pour la participation de l’UDPS

Élections : F. Tshisekedi pose 6 conditions pour la participation de l’UDPS

Dans une déclaration lundi 25 juin à Kinshasa, le président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social a attiré l’attention du peuple congolais et de la communauté internationale sur “les risques graves qui pèsent sur le processus électoral en cours”.

Tout en soulevant plusieurs faits susceptibles d’engendrer la crise, le président de l’UDPS pose 6 conditions avant de participer aux élections :

1. le remplacement immédiat de son délégué à la CENI;

2. la mise à l’écart de la machine à voter;

3. le nettoyage du fichier électoral pour y extirper tous les électeurs fictifs;

4. l’institution d’une commission d’enquête indépendante afin d’effectuer un contrôle sur la gestion des fonds mis à la disposition de la CENI;

5.le respect par la CENI des règles et procédures en matière de passation des marchés publics et de gestion des fonds public;

6. l’organisation d’un audit externe par la Cour des comptes sur la gestion des fonds alloués aux opérations électorales.

Réitérant son appel, à la mobilisation de tous, “l’UDPS reste convaincue que nous ne bâtirons les fondements d’un État de droit dans lequel les faibles sont protégés que si la force de la loi remplace effectivement la loi de la force”.

Pendant ce temps, la CENI qui a ouvert samedi les bureaux de réception et traitement de candidatures continue de recevoir les lites de candidats de différents partis politiques.

Jeff Kaleb Hobiang