Fin de règne: Le « Comprenez mon émotion » de Joseph Kabila

19 juillet 2018

Fin de règne: Le « Comprenez mon émotion » de Joseph Kabila

joseph kabila, capture d'écran

joseph kabila, capture d’écran

 

Dans un discours d’un peu moins d’une heure de temps, Joseph Kabila, Président sortant de la RD Congo a longuement planché sur son bilan de 2001 à 2018.

Tout y est passé :

Les routes, la voirie , les réseaux ferroviaires, l’économie, l’armée, la sécurité,  la politique et enfin les élections.

Un véritable satisfecit qu’il s’est octroyé ! Même si quelque part il a reconnu que le social ne suivait pas en affirmant que les « conditions sociales étaient préoccupantes. A mi-discours, Joseph Kabila se projettera même dans l’avenir en faisant allusion à ce qui devrait être réalisé dans le futur :

  • La relance agricole,
  • La relance de l’industrie, touristique notamment,
  • La poursuite des réformes, dont les réformes fiscales,
  • L’amélioration du climat des affaires,

Ceux qui étaient scotchés à leurs petits écrans et qui attendaient que Joseph Kabila dise qu’il serait candidat ou pas seront restés sur leur soif. Il ne le dira jamais.

Alors, Joseph Kabila sera ou sera pas candidat à la présidentielle de décembre 2018 ?

Juste peut-être cet indice: avant son discours, une référence à la fin de Mobutu  avec cette phrase célèbre du dictateur congolais  le 24 avril 1990 à la Nsele quand il prenait congé du MPR-Parti Etat « Comprenez mon émotion ! » Kabila ajoutera : « c’était il y a 28 ans…» Pour lui Kabila ce qui le guidera ce sera « ma passion pour le Congo »

Quid des élections ?

Là encore, une phrase laconique : « Les élections auront lieu ».

Et à propos de son éventuelle candidature ?

« Notre engagement à respecter la constitution demeure lui aussi non équivoque ». comprenne qui pourra.

A qui profiteront donc les 40 minutes sur cinquante-deux du discours, consacrées au bilan 2001-2018, à l’éventuel candidat Joseph Kabila briguant un troisième mandat qui mettra à feu et à sang la RD Congo, ou à un éventuel dauphin à pêcher  dans la masse qui a applaudi Joseph Kabila au Palais du Peuple de Kinshasa le jeudi 19 juillet 2018 ?

 

Bruxelles, le 17 juillet 2018

Cheik FITA

Fin de règne: Le « Comprenez mon émotion » de Joseph Kabila