USA-soutien au manifeste des universitaires : des professeurs congolais d’université disent non au 3e mandat

USA-soutien au manifeste des universitaires : des professeurs congolais d’université disent non au 3e mandat

Des voix s’élèvent de plus en plus pour s’opposer au prétendu 3e mandat de Joseph Kabila, alors que lors de son discours sur l’état de la Nation, le Chef de l’Etat avait réaffirmé sa volonté de respecter la Constitution.

Depuis le pays de Donald Trump, cinq professeurs congolais d’université dans une déclaration faite vendredi 20 juillet dernier, s’insurgent contre toute tentative d’un troisième mandat.

Pour Georges Zongola, professeur des études africaine globale à l’Université Caroline du Nord et un de cinq professeurs, une transition sans Joseph Kabila, reste l’unique voie pour atteindre la véritable démocratie en RDC.

« Il faut mettre en place un administrateur élu, pour une courte période de transition sans Joseph Kabila en vue de préparer les élections crédibles », a déclaré G. Zongola.

Outre l’opposition au 3e mandat, les cinq professeurs vivant aux États-Unis ont réaffirmé leur soutien aux intellectuels congolais initiateurs du manifeste des universitaires.

Cette déclaration est intervenue au lendemain du discours du Chef de l’État devant le parlement réuni en congrès. Discours à travers lequel, le Président de la République a indiqué que la marche vers les élections est irréversible.

Jephté Kitsita