RDC : L’avion du candidat Fayulu pas autorisé à se poser à Kinshasa?

RDC : L’avion du candidat Fayulu pas autorisé à se poser à Kinshasa?

  • 19 novembre 2018
  • Hubert Leclercq

Le candidat de la coalition Lamuka a annoncé son retour à Kinshasa pour ce mercredi 21 novembre.

Les cadres des différents partis de la coalition n’ont pas manqué de communiquer autour de ce retour et ont appelé le peuple de Kinshasa à venir accueillir le candidat à l’aéroport de N’djili.

A condition, évidemment, que les autorités civiles aériennes autorisent l’atterrissage du jet du candidat, ce qui ne semble pas être le cas. En effet, ce lundi, différents cadres ont annoncé que le vol n’avait pas reçu l’autorisation d’atterrir à Kinshasa. « C’est toujours la même stratégie du côté du pouvoir, il n’interdit pas l’atterrissage mais il ne répond pas à la demande qui lui est adressée », explique un proche de Moïse Katumbi qui rappelle que ce fut le même scénario, au début du mois d’août dernier, quand l’ex-gouverneur du Katanga avait demandé à pouvoir atterrir avec son jet sur l’aéroport de Lubumbashi.

« Et quand nous avons pris la décision de rentrer par un vol régulier, ils ont interdit aux compagnies aériennes d’embarquer des passagers qui n’avaient pas de passeport biométrique, sachant pertinemment bien que Moïse Katumbi ne disposait pas de ce passeport… Ils le savaient d’autant mieux que Moïse Katumbi n’a même pas pu introduire la demande pour un nouveau passeport lors de son passage à l’ambassade de la RDC en Belgique ».

Vol régulier

Martin Fayulu, lui, dispose d’un passeport biométrique et ne devrait pas être empêché de s’asseoir dans un vol régulier en direction de Kinshasa. Le « contretemps » ne devrait donc pas empêcher le candidat d’être présent dans la capitale congolaise ce mercredi. M. Fayulu et quelques membres de son équipe devraient en effet prendre place dans le vol régulier d’Ethiopian Airlines, comme nous le confirme le professeur Freddy Matungulu, le président du parti Congo Nabiso, membre de la coalition Lamuka, déjà présent à Kinshasa.

Congo Nabiso, comme le MLC, ECiDé et d’autres formations politiques de la plateforme Lamuka ont par ailleurs écrit au gouverneur de Kinshasa, M. Kimbuta, pour lui demander de prendre toutes les dispositions nécessaires pour « faciliter l’accueil de ce digne fils par la population kinoise ».

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.