RDC: DEUX TRAVAILLEURS HUMANITAIRES TUÉS DANS LE TANGANYIKA

RDC: DEUX TRAVAILLEURS HUMANITAIRES TUÉS DANS LE TANGANYIKA

Mardi, 20 Novembre, 2018 – 11:49

Un camp de déplacés à Kalemie, en RD Congo, le 20 mars 2018 | AFP/Archives | John WESSELS

Deux travailleurs humanitaires congolais ont été tués la semaine dernière par des hommes armés non identifiés dans le Tanganyika (sud-est), site d’un des conflits les plus oubliés de la République démocratique du Congo,a-t-on appris mardi de leur organisation.

“Nous sommes dévastés de confirmer la perte tragique de nos deux employés”, a déclaré Mike Meyers, PDG de l’ONG américaine Food for the Hungry (FH) dans un communiqué.

Les deux ouvriers retournaient à leur lieu de travail jeudi matin (15 novembre) lorsqu’ils ont été abordés sur la route par des individus armés qui les ont attaqués, a expliqué cette source.

L’incident a eu lieu dans une localité située à environ 80 km de Kalemie, capitale du Tanganyika où la résurgence du conflit entre Bantous et Pygmées a déplacé un nombre important de populations en 2016-2017 (jusqu’à 600.000 de sources humanitaire).

“Nous dénonçons cette terrible attaque contre des vies des humanitaires et la violence en cours en RDC”, a ajouté le responsable.

Food for the Hungry “a suspendu toutes ses activités dans la région et collabore avec les autorités locales dans l’enquête en cours pour obtenir justice”, indique le communiqué.

Des attaques contre les personnels humanitaires sont régulièrement rapportées en République démocratique du Congo et la situation tend à empirer, selon des sources humanitaires.

Les autorités ont commencé fin août l’évacuation des camps de déplacés dans la province du Tanganyika.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.