REPONSES AUX QUESTION DU COMBATANT ( A Mashinda)

814[congokin_opinions] REPONSES AUX QUESTION DU COMBATANT ( A Mashinda)

Agrandir la zone des messages

  • Vile-Linda25 déc. 1998Cher Mashinda,

    Je vous remercie de la reaction a mon posting et je suis satisfait que
    vous ne cherchez plus a presenter votre leader comme le parain du Plan
    de paix pour notre pays.

    Cependant, je n’ai pas compris pourquoi j’ai ete l’object d’une
    discrimination de votre part. Congokin etant une liste publique chaque
    abonne est libre de reagir aux messages qui y sont postes. En tant
    qu’abonne, n’ai -je pas les memes droits que Diatezua de reagir a
    vos messages? Si vous vouliez adresser un message « amical » a
    Diatezua, ne pourriez vous pas le faire en prive? Bampangi ya munu,
    ceci denote encore fois votre penchant a l « exclusion des autres », un
    penchant qui est loin d’etre une pratique democratique. Apres cette
    paranthese, ouvrons la page a la politique. Je vous averti que je serai
    long.

    Cher frere Mashinda, je connais beaucoup des cadres de l’UDPS. Un
    d’entr’eux avait meme fait la prison avec moi a Brazzaville au Congo.
    C’etait mon bras droit; un gars tres dynamique. Apres la chute de
    Mobutu , nous avons eu l’occasion de nous retrouver chez-nous a Kin,
    sans avoir peur pour notre securite. Vous devriez le connaitre, si
    vous avez etudie a la Kasapa. Il s’agit de Celestin Tshibangu. Je
    considere ce gars comme un membre de ma propre famille.

    Des liens des fraternites et d’amities peuvent donc exister entre
    nous malgre les contradictions politiques. Ce qui est important est de
    savoir identifier nos contradictions, les definir avant de chercher a
    les applanir dans la mesure du possible. C’est ce que je vais faire
    dans l’analyse ci-dessous. Tozali kaka ba ndeko. Balle a terre!





    En analysant la multitude des messages injurieux que les cadres de
    l’UDPS et leurs militants utilisent pour nous bombarder
    inlassablement, nous relevons qu’il existe cinq principales
    contradictions entre nous et eux. Il s’agit : de l’identification de
    Kabila en tant que Lumumbiste, de la participation au gouvernement
    dirige par Kabila, du support au projet de la reconstruction nationale,
    de la collaboration a l’institutionalisation et de la necessite de faire
    prevaloir l’interet national avant les ambitions personnelles.


    IDENTIFICATION DE KABILA EN TANT QUE LUMUMBISTE.

    Nous considerons Kabila comme un Lumumbiste malgre certaines faiblesses
    de sa part.

    Dans votre message vous nous reprochez d’avoir ecrit que Kabila est un
    Lumumbiste. Cependant, il y a quelque mois, des membres de votre parti
    avaient meme qualifies Mobutu de lumumbiste! Vous semblez donc ne pas
    savoir identifier correctement un lumumbiste, meme si votre propre pere
    fut l’un d’entre eux.

    En effet, avant de qualifier une persomme de lumumbiste, il est
    necessaire d’examiner si ses declarations et sa conduite repondent
    au lumumbisme. Le lumumbisme est un courrant de pensee progressiste qui
    se developpe depuis l’annee 1958 et qui est apparente au
    panafricanism. Il se caracterise par:
    1) Le support de la politique d’independance nationale
    2) La recherche de la justice sociale
    3) L’effort pour la meritocratie
    4) Le soutien au developpement du Panafricanisme.

    Est lumumbiste quiconque, non seulement, se reconnait comme tel mais
    aussi repond positivement dans l’ensemble aux caracteristiques
    ci-dessus ennoncees. Serait-il juste de denier l’identite lumumbiste a
    Kabila qui non seulement se reconnait comme un dirigeant des
    organisations lumumbistes depuis les annees 60s, mais continue de
    satisfaire dans l’ensemble les caracteristiques lumumbistes?

    La perfection n’etant pas de ce monde, nous sommes conscients qu’il
    fera un effort pour relever sa cote en ce qui concerne la meritocratie,
    en remplacant les elements tribalistes, mobutistes et opportunistes qui
    font l’opprobe de son regime, par des elements nationalistes competents.

    Nous reconnaissons aussi que les contradictions ne pouvant pas manquer
    dans un groupe social ou politique donne, il existe des querelles dans
    le groupe lumumbiste. N’il y a-t-il pas des querelles aussi entre
    l’UDPS et les Mobutistes, deux partis issu de la meme classe
    politique?

    Si vous estimez que nous, les lumumbistes, faisons une erreur dans
    l’identification de Kabila en tant que Lumumbiste, prouvez le
    contraire!

    PARTICIPATION AU GOUVERNEMENT

    Nous sommes pour la participation de tous au gouvernement et contre
    toute tentative de destabilisation du gouvernement par des agitations.

    En effet depuis le temps d’Aristote, DEMOCRATIE avait toujours ete
    definie en terme d’Egalite. Mais avec la montee du liberalisme depuis
    le 18eme siecle le concept de Liberte est venu s’ajouter a celui
    d’Egalite. Cependant , la coexistance de ces deux concepts est
    souvent sources de conflits parce que la croissance de l’un se fait
    toujours au detriment de l’autre.

    Suivant les interets poursuivis, les organisations sociales et
    politiques peuvent privilegier l’un par rapport a l’autre.Tel est le cas
    en RDC, des organisations dirigees par les anciens dignitaires de
    Mobutu. Toutes, elles reclament beaucoup plus de liberte sans se
    preoccupper de l’Egalite.


    Generalement apres une guerre, meme les gouvernements les plus liberaux
    favorisent l’Egalite. D’ailleurs , le penchant du peuple pour
    l’Egalite est tellement fort que meme des ecrivains liberaux les plus
    celebres, notamment Tocqueville, l’ont reconnu. En effet, ce dernier
    parlant du peuple a ecrit:  » Although they want equality in freedom,
    if they can not have that, they still want equality in slavery”.

    Dans une societe pluraliste il est difficile de satisfaire les interets
    des uns sans porter prejudice aux interets des autres. Pour sa survie
    et son developpement harmonieux l’Etat doit avoir un organe, en
    occurrence le gouvernement, ayant l’autorite et le pouvoir pour
    controler et minimiser le niveau des conflits entre differents groupes
    sociaux ou individus. Cette tache de gouverner necessite un choix de
    preseance entre l’Egalite et la Liberte.

    Ce choix de preseance est determinant dans l’efficacite du gouvernement
    a gouverner ou degre de gouvernement. L’accroissement des libertes dans
    un pays ou une infime minorite jouit de l’oppilence pendant que le
    reste de la population manque le minimum pour subsister peut avoir des
    consequences desastreuses. D’ailleurs comme le dit Huntington dans
    Political Order and Political Decay, dans l’histoire moderne, la plus
    grande distingtion entre pays est due non pas a la forme de
    gouvernement mais a leurs degres de gouvernement.

    Il faut donc augmenter le degre de gouvernement en faisant un meilleur
    choix de preseance base entre Egalite et de liberte. A propos du
    gouvernement , Walter Lippman, a ecrit: « La plus grande necessite des
    hommes vivant en communaute est d’etre gouvernes; auto-gouvernes si
    possible, bien gouvenes s’ils ont la chance, mais en tout cas
    gouvernes. »

    Il est certain que l’autorite de gouvernement doit etre limitee et que
    son pouvoir doit etre partagee afin d’eviter de tomber dans une tyranie.
    Cependant, la creation de l’autorite et du pouvoir ne precedent-elle
    pas la limitation de la premiere et le partage du second?

    Madison , un des celebres theoricien de la democratie, cite par Dahl
    R. dans Preface To Democractic Theory, ecrit dans Federalist No10:
     » If unrestrained by external checks, any given individual or group of
    individuals will tyrannize over others. » Mais dans « The Federalist No
    51, le meme Madison ecrit: « The great difficult lies in this: you must
    must first enable the government to control the governed; and in the
    next place oblige it to control itself ».

    C’est pour permettre au gouvernement de fonctionner effectivement que
    nous n’avons pas essayer de nous opposer aux mesures de suspension des
    manifestations politiques prise par le pouvoir de l’AFDL. Neanmoins,
    tout en condamnant les agitations, nous n’avons pas hesite d’ elever
    notre notre voix chaque fois qu’il etait etabli que le pouvoir AFDL
    recourait a l’usage excessive de la force pour retablir l’ordre; Car
    nous rappellant les ecrits de lumumba, nous privilegeons « la paix des
    coeurs et des bonnes volonte a celle des canons et des cimetieres ».

    Votre parti politique s’est distingue par l’organisation :
    1) de mouvement d’agitation dans les rues de Kinshasa ( commencee
    seulement quatre jours apres la fuite du dictateur Mobutu),
    2) d’un « gouvernement » parallele au gouvernement en place de l’AFDL
    3) d’une brigade de terroriste politique, des veritables chemises
    noires faschistes, ici appelee « les parlementaires debouts ».

    Si vous estimez que ces agissements etaient de nature a aider le
    gouvernement a gouverner effectivement, alors, prouvez-le et nous
    accepterons que vous luttez pour l’instauration de la democratie.


    RECONSTRUCTION NATIONALE:
    Nous sommes pour la participation de tous les congolais a la
    reconstruction nationale.

    De tous les phenomenes sociaux, economiques et politiques, le niveau
    de developpement economique et l’existence des politiques democratiques
    sont ceux qui ont les plus grandes corelations. En effet Samuel P.
    Huntington, dans « The Third Wave », ecrit ceci:

    « The future of democracy depends on the future of economic development.
    Obstacles to economic development are obstacles to the expension of
    democracy. »

    Compte tenu de ce qui precede, les intellectuels du MNC-L et des
    lumumbistes ont decide non seulement d’encourager mais aussi
    d’apporter leur grande participation au Colloque National du
    Developpement ainsi qu’au projet de la Conference Nationale de la
    Reconstruction .

    Par contre, les intellectuels reactionnaires de votre parti et vous
    meme , n’aviez vous pas pousse l’audace jusqu’a demande un blocus
    economique contre notre pays? N’ aviez-vous pas encourage le sabotage
    des salutaires mesures du lancement d’une nouvelle monaie nationale? N’
    aviez-vous pas pas appeles les congolais de n’utiliser que la
    monaie portant l’effigie de Demon Mobutu?
    Si vous estimez que ces faits etaient de nature a promouvoir le
    developpement economique , alors, prouvez-le et nous accepterons que
    vous luttez pour l’instauration de la democratie.

    INSTITUTIONALISATION:
    Nous sommes pour le projet constutionnel autre que celui de la CNS.

    La periode de transition vers la democratie est une periode tres
    instable a cause notamment de l’emmergence d’une multitudes de forces
    sociales nouvelles et de la faiblesse de l’Etat a les contenir. Toutes
    ces forces sociales reagissent entr’elles. Pour eviter la
    destabilitsation de l’Etat, et permettre une bonne gestions de
    contradictions resultant de l’interreaction de ces differentes forces
    sociales, il est necessaire de mettre en place d’ abord un
    gouvernement qui gouverne effectivement , ensuite des institutions
    politiques destinees a gerer les conflits et les demandes politiques.

    La stabilite du pays dependra du degre d’institutionalisation. Ce degre
    d’institutionalisation etant pour une societe donnee en
    democratisation , le degre avec lequel le public cree et supporte les
    sanctions relatives aux normes de la democratie politique. Dans la
    pluspart des pays moderne, ces normes sont inscrites dans la
    constitution.

    La redaction du projet de la constitution devrait donc jouir de la
    collaboration de tous ceux qui luttent pour la democratie. Les cadres du
    MNC-L ont encourage la participation des patriotes aux discussions du
    projet de constitution d’ailleurs soutenu par la majorite les forces
    vives de la nation. Meme les Eglises ont soutenu le projet de
    constitution.

    Helas , seuls les intellectuels reactionnaires ont rejette le projet de
    constitution et il l’ont fait avant meme que le premier article du
    projet ne soit redige. Ils se cramponent au projet constitutionnel de
    la CNS tout en sachant que:
    1) La CNS a echoue dans son objectifs principale, a savoir mettre fin a
    la dictature de Mobutu.
    2) Des nouvelles forces sociales et politiques ont emerge dans le pays
    apres l’echec de la CNS. D’autres sont en developpement. D’autres en
    declin.
    Les rapports des forces sociales et politique ont donc change depuis
    la CNS.
    3) La CNS ne signifie pas seulement Tshisekedi a la Primature, mais
    aussi le « parlement ». Les mobutistes y etaient en tant que forces
    organisees et detenant la majorite.

    Si vous estimez que ces faits sont de nature a favoriser
    l’institutionalisation politique du pays, alors, prouvez-le et nous
    accepterons que vous luttez pour l’instauration de la democratie.


    INVASION DE NOTRE PAYS:
    Nous sommes opposes a ceux qui qui se joignent aux envahisseurs.

    Cette invasion non seulement est une violation de notre souverainnete
    nationale, mais elle a entrainne des immenses pertes en ressources tant
    humaines que materielles pour notre pays. Elle a meme mis en peril
    l’existence de l’Etat congolais dans sa configuration geographique
    actuelle.

    Meme si la Democratie repondait seulement au concept de liberte. De
    quelle liberte peut-on jouir quand le pays est envahi par les forces
    etrangeres? La coupure d’eau et d’electricite et les massacres de nos
    populations par les armees barbres des extremistes tutis, ne signifient
    t-ils pas une negation de liberte pour notre peuple?

    Les cadres du MNC-L ont fait de leurs mieux pour mobiliser les
    compatriotes et les encourager a opposer une resistance farouche a
    l’envahisseur.

    Par contre , le leadership de votre parti et vous memes, vous etes
    distingues par des:
    1) Tentative de demobilisation du Peuple. Tshisekedi n’a-t-il pas
    declare qu’il etait irresponsable pour un gouvernement de mobiliser les
    jeunes pour defendre leur pays?
    2) Ralliements massif de vos cadres a la « rebelion ».
    3) Transformation de vos structure occidentales en service au profit
    de nos envahisseurs pour accuser ceux qui defendant la nation. Plainte
    contre Kabila pour genocides des rwandais. Vos cadres m’ont accuse au
    departement d’Etat de succiter la haine contre les americains au Congo.

    Ne pouviez-vous pas privillegier l’ interet national par rapport aux
    ambitions personnelles, notamment les appetits de la primature?

    Si vous estimez que ces faits sont de nature a favoriser l’interet
    national et la liberte , alors, prouvez-le et nous accepterons que vous
    luttez pour l’instauration de la democratie

    MOT DE LA FIN:

    Si vous n’arrivez pas a prouver que j’ai tord dans mon argumentation,
    il est temps, cher Mashinda, que vous cessiez de lutter dans le
    tenebre. Vous ne pouvez pas aimer quelque chose que vous ignorez.
    Apprenez la democratie et cessez de vous comporter en romantiques
    politiques. Les slogans ne sont pas des realites.

    La democratie se construit par etapes. Les patriotes luttant pour
    l’instauration d’une socite democratique chez-nous sont realistes en
    menant des actions qui favorisent les capacites du gouvernement a
    gouverner effectivement; des actions qui stimulent les progres
    economiques, supportent l’institutionalisation politique, combattent la
    destabilisation par l’exterieur.

    Nakanisi oyoki!


    Vile.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.